Hooligans payés pour semer le trouble à Gênes

18 oct. 2010, 09:35

Deux chefs de bandes criminelles serbes ont payé plus de 270.000 francs aux supporters qui ont provoqué l'arrêt du match entre l'Italie et la Serbie mardi. «Plus de 270 000 francs ont été versés à plus de soixante hooligans pour l'organisation, le voyage, les équipements et la provocation des désordres», affirme le quotidien «Politika». /si-afp