Football: un arbitre pourchassé par des joueurs énervés à la fin d’un match de 2e ligue inter

Un match de 2e ligue inter a dégénéré au coup de sifflet final. Des joueurs énervés ont pourchassé l’arbitre. L’intervention de la police a permis de ramener le calme.
09 sept. 2019, 15:41
ABD0091_20190722 - KAPFENBERG - ÖSTERREICH: ++ THEMENBILD ++ Ein Fußballspieler mit einem Ball während eines Testspiels zwischen VfL Wolfsburg und Fenerbahce Istanbul am Montag, 22. Juli 2019, in Kapfenberg. - FOTO: APA/ERWIN SCHERIAU

C’est le genre de scènes que l’on souhaiterait ne plus jamais voir sur un terrain de football. Samedi, un match de 2e ligue inter dans le canton d’Argovie entre le SC Zofingue et le NK Pajde Möhlin a dégénéré. La partie s’est soldée par une victoire à l’arrachée du SC Zofingue, ce qui a mis le feu aux poudres au coup de sifflet final, ainsi que le rapporte 20 Minuten.

Comme on le voit sur ces images amateurs, l’arbitre a été pourchassé par certains joueurs et supporters du NK Pajde Möhlin en colère. Des membres des deux clubs ont réussi à s’interposer, pour éviter toute agression physique et mettre le trio arbitral à l’abri, ainsi que le raconte Blick sur la base des témoignages de personne présentes. Il a fallu l’intervention de la police pour calmer les esprits.

 

Si le club de NK Pajde Möhlin, dont le président et l’entraîneur ne sont rien de moins que le père et le frère d’Ivan Rakitic, la star du FC Barcelone double national suisse et croate, condamne les actions de ses joueurs, il estime à demi-mot que l’arbitre est en partie responsable de cette situation.

L’arbitre a infligé pas moins de six cartons rouges au club visiteur au cours du match, ce qui fait dire au NK Pajde Möhlin que l’arbitre avait une dent contre lui. La goutte qui a fait déborder le vase, c’est un avertissement infligé au gardien pour avoir trop tardé à relancer dans les ultimes minutes de la partie. L’arbitre a accordé un coup franc au SC Zofingue qui a marqué le but de la victoire sur cette occasion.

par Daniel Gonzalez