Football: l'AS Rome et Manchester City au défi des probabilités

Les chances sont faibles. Ce mardi, l'AS Rome et Manchester City devront réaliser un exploit pour espérer se qualifier pour les demi-finales. Ils pourront toutefois compter sur leur public.

10 avr. 2018, 15:30
/ Màj. le 10 avr. 2018 à 17:30
Pep Guardiola et ses hommes vont avoir de la peine à se qualifier face à Liverpool.

L'AS Rome et Manchester City, respectivement battus 4-1 par Barcelone et 3-0 par Liverpool, ont très peu de chances de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions. Mais le soutien de leur public peut leur permettre de rêver à l'exploit, ce mardi en quarts de finale retour (20.45).

Les statistiques publiées par l'UEFA en amont des quarts de finale retour ne vont pas faire plaisir au public du Stadio Olimpico ou de l'Etihad Stadium. Dans l'histoire de la Ligue des champions, seules 8 équipes ont réussi à se qualifier pour le tour suivant après avoir encaissé 4-1 au match aller à l'extérieur. Soit 16,7% des 48 équipes à s'être trouvées dans ce cas de figure.

Pour Manchester City, c'est encore pire: seules 7 des 126 équipes à avoir perdu 3-0 à l'extérieur se sont qualifiées pour le tour suivant. Soit, en se basant sur l'historique de la reine des compétitions de clubs, environ 94% de chance d'être éliminés pour les joueurs de Pep Guardiola.

Pour ne rien arranger, les Citizens ont été battus 3-2 ce week-end par le rival Manchester United, alors qu'ils auraient été sacrés champion d'Angleterre en cas de succès.

Des remontées spectaculaires

L'histoire de la Ligue des champions compte quand même quelques remontées spectaculaires: la saison précédente, Barcelone avait ainsi infligé au PSG une retentissante "remontada" (6-1) pour franchir les huitièmes de finale malgré une défaite 4-0 à l'aller.

Une dizaine d'années plus tôt, Monaco avait perdu 4-2 au Santiago Bernabeu de Madrid mais battu le Real Madrid 3-1 en Principauté. Barcelone avait déjà frappé un grand coup en 2000 en éliminant Chelsea malgré une défaite 3-1 en Angleterre (retour 5-1 ap).

 

 

L'AS Rome et Manchester City en sont-ils capables? La première formation a face à elle un redoutable monstre froid, le Barca d'Ernesto Valverde, pas toujours brillant mais jamais vraiment en péril, la seconde une équipe de Liverpool portée par l'Egyptien Mohamed Salah.

Ce dernier est toutefois sorti blessé lors de la démonstration aller, et a manqué le derby contre Everton ce week-end en Premier League en raison d'une "gène aux adducteurs". Son absence mardi serait un coup dur pour les Reds... Et un motif d'espoir pour Manchester City.

En revanche, les Romains devraient bien avoir face à eux Lionel Messi. Et l'Argentin de Barcelone est en forme, lui: il reste sur un triplé samedi face à Leganès (3-1).