Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Fifa: la justice américaine interpelle seize personnes

La justice américaine a interpellé seize nouveaux suspects dans le cadre de l'enquête pour corruption au sein de la Fifa.

04 déc. 2015, 07:33
La ministre américaine de la Justice Loretta Lynch (au centre) a annoncé l'interpellation de seize nouvelles personnes jeudi.

Seize nouvelles personnes ont été inculpées jeudi dans le cadre de l'enquête pour corruption au sein de la Fifa menée par les Etats-Unis, dont plusieurs hauts responsables de l'organisation, a annoncé la ministre américaine de la Justice Loretta Lynch. Cinq d'entre eux ont accepté de plaider coupable pour leur implication dans le système de corruption découvert.

"Chacun de ces 16 nouveaux suspects est inculpé de racket organisé et d'autres infractions liées aux abus commis dans l'exercice de ses fonctions, sur une longue période", a déclaré Mme Lynch lors d'une conférence de presse à Washington.

Plusieurs dirigeants latino-américains du football figurent parmi les seize personnes inculpées par la justice américaine dans le cadre de son enquête sur des soupçons de corruption dans l'attribution de droits de retransmissions télévisées de matchs internationaux de football.

Le Hondurien Alfredo Hawit, président de la Concacaf (Confédération de football d'Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes), et le Paraguayen Juan Angel Napout, président de la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL), arrêtés à l'aube par la police suisse à Zurich, figurent sur ce nouvel acte d'inculpation qui élargit l'enquête lancée au printemps.

Marco Polo del Nero, qui préside la Fédération brésilienne (CBF), et un de ses prédécesseurs, Ricardo Teixeira, sont également visés. Tous deux sont d'anciens membres du comité exécutif de la FIFA.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias