Cristiano Ronaldo, roi de la Ligue des champions

La «remontada» de la Juve, ce mardi contre l'Atletico Madrid, a marqué les esprits.

14 mars 2019, 00:01
Cristiano Ronaldo a vécu une énième soirée magique en Ligue des champions.

«Monstrueux». «Légendaire». «Martien». La presse européenne s’est inclinée hier devant Cristiano Ronaldo, auteur d’un fantastique triplé contre l’Atlético de Madrid et qui a qualifié la Juventus Turin pour les quarts de finale de la Ligue des champions, son épreuve, sa maison.

«La Juventus m’a pris pour ça, pour l’aider», a résumé le Portugais après le match. De fait, la Juventus l’a bien pris pour ça. Le club turinois n’a pas offert plus de 100 millions d’euros au Real Madrid et plus de 30 millions de salaire annuel au Portugais pour le voir marquer 20 buts en championnat contre Sassuolo ou Empoli.

Mais à 34 ans, le temps n’a pas de prise sur lui, rien ne l’affecte, pas même l’enquête ouverte après une accusation de viol aux Etats-Unis en 2009, ce qu’il a toujours nié.

124 buts à lui seul

Le voilà désormais auteur de 124 buts en 160 matches dans la principale compétition européenne de clubs. Un record.

«Il a gagné cinq Ligues des champions, il peut encore en gagner. Il a démontré ce soir qu’il était le no 1, tout simplement», a lâché admiratif son équipier Blaise Matuidi.

CR7 est toujours affamé de victoires. Alors qu’il avait laissé de côté sa sélection en début de saison, il a laissé entendre qu’il allait bientôt retrouver le Portugal. C’est qu’il y a aussi une Ligue des Nations à gagner, au Portugal qui plus est. La Suisse, qui affrontera les Lusitaniens le 5 juin à Porto, est prévenue.