Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Coupe du monde 2018 : Stephan Lichtsteiner, bientôt centenaire et toujours le même

Un 7e scudetto, un transfert à Arsenal, une 100e sélection en ligne de mire: tout sourit à Stephan Lichtsteiner

06 juin 2018, 20:37
Un peu timide en dehors, le Lucernois fait partie de ces gens qui se métamorphosent lorsqu’ils se retrouvent sur le terrain.

A l’observer à l’entraînement ou en match, Stephan Lichtsteiner n’a pas changé. Pas plus tard qu’hier, n’a-t-il pas été réclamer auprès de Vladimir Petkovic contre un coup de coude de Steven Zuber qui avait pris le meilleur sur lui dans un duel aérien? Oui, le capitaine de l’équipe de Suisse, c’est cette «tronche» rongée par la compétition, cette volonté parfumée à l’ambition, ce regard noir teinté d’arrogance auquel ni l’arbitre ni ses coéquipiers, aussi prestigieux soient-ils, n’échappent. Du petit junior du FC Adligenswil «qui donnait des coups de pied dans tout ce qu’il voyait, à la montagne ou dans la rue», raconte son père Reto, au grand Lichtsteiner, septuple champion d’Italie, trois décennies ont passé sans que le temps n’ait altéré la passion du jeune premier.

En savoir plus : Football: à 10 jours de la Coupe du monde en Russie, Lichtsteiner, le capitaine de la Nati, signe à Arsenal...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias