Football – Europa League: Young Boys et le devoir de ne pas sombrer

Les Bernois se rendent en Roumanie pour affronter Cluj dans le cadre de l’Europa League jeudi. Ce deuxième match dans la compétition européenne a déjà une importance capitale.
28 oct. 2020, 15:50
L'entraîneur de Young Boys sait qu'il ne faut pas sous-estimer l'équipe roumaine.

Young Boys est pour l’instant épargné par les quarantaines: il peut jouer en Super League et, surtout, porter l’étendard du football suisse en Europa League. Mais le déplacement de jeudi (21 h 00) à Cluj revêt déjà d’une importance capitale.

Les Roumains se sont imposés 2-0 contre le CSKA Sofia lors de la 1re journée. Dans le même temps, Young Boys perdait 2-1 à domicile contre l’AS Rome. Il ne s’agit pas de préciser que le double zéro n’a rien d’une éventualité. Même si Gerardo Seoane s’abstient de parler de chiffres: «Compter n’est pas dans notre façon de penser, a dit l’entraîneur d’YB avant de décoller pour la Roumanie. Nous ferons tout pour remporter ce match contre Cluj.» Important aussi pour se replacer dans cette poule et justifier d’un statut de principal outsider derrière les Italiens.

Nous ferons tout pour remporter ce match contre Cluj.
Gerardo Seoane, entraîneur d’YB

Nous sans faire preuve d’un certain respect. Cluj est l’équivalent de Young Boys, dans son championnat: «Il n’y a pas d’équipe évoluant en Europe et restant sur trois titres de champion consécutifs qui n’affiche pas de qualités.» Cela vaut aussi bien pour les Roumains, présents régulièrement sur la scène continentale ces dernières années, que pour les Bernois.

«Nous sommes plus solides»

Car l’équipe de la capitale reste sur un début de saison sérieux: elle a d’ailleurs pris la tête de la Super League ce week-end (victoire 2-1 contre Lucerne), après avoir affiché un visage très conquérant contre la Rome la semaine dernière, malgré un revers frustrant. Même si cela s’accompagne d’une force offensive amoindrie, du moins comptablement (cinq buts marqués en cinq matchs en championnat): «Oui, nous marquons moins, mais nous en prenons moins également, relativise le buteur Jean-Pierre Nsame. Nous sommes plus solides cette saison.»

 

 

Son entraîneur abonde: «Bien sûr, nous avons l’objectif de marquer plus de buts. Mais pour moi, en tant qu’entraîneur, il s’agit toujours de trouver le bon équilibre entre l’aspect offensif et défensif.» Là, en revanche, les données sont rassurantes: seulement deux encaissés en Super League. C’est une garantie sur laquelle s’appuyer avant le déplacement de jeudi en vue de faire des points. Pour YB, et pour la Suisse.