Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Emilie Aubry au pied du podium à Bad Gastein

12 avr. 2007, 12:00

Emilie Aubry (17 ans) a décroché hier un superbe quatrième rang aux Mondiaux juniors de Bad Gastein, en Autriche. Et dire que le snowboardcross n'est pas sa discipline de prédilection... La Neuchâteloise Tania Besancet a dû se contenter du 13e rang.

Privée de halfpipe dimanche faute de neige, Emilie Aubry s'est vengée sur le snowboardcross. Un exploit qui constitue son meilleur résultat au niveau planétaire. «Je n'en reviens pas, c'est super», jubilait la rideuse d'Ipsach, toute pétillante de joie. «J'étais déjà tellement heureuse d'être sélectionnée pour le snowboardcross et d'arriver jusqu'en finale que ce quatrième rang me comble de joie». Il y a de quoi. Elle visait juste une place dans le top 15.

Quatrième, c'est plutôt ingrat, non? «Même pas. Je ne pouvais pas faire mieux, car j'affrontais les trois meilleures spécialistes du monde. La médaillée d'or a même déjà fait plusieurs podiums en Coupe du monde», déclarait l'étudiante en économie et droit.

Ce quatrième rang, ajouté au troisième (et 10e chez les élites) décroché il y a dix jours lors des championnats de Suisse, vient confirmer la belle progression de la jeune Emilie dans cette discipline spectaculaire qu'est le snowboardcross. De là à dire qu'elle va bientôt délaisser les figures de voltige du demi-tube pour la vitesse, il y a un pas que l'on ne franchira pas. Mais il est vrai que la Seelandaise a effectué d'énormes progrès en snowboardcross. «Cet hiver, beaucoup de compétitions de half-pipe ont dû être annulées en raison du manque de neige. Les endroits pour s'entraîner se sont faits plutôt rares. J'ai donc pratiqué surtout le snowboardcross et j'ai remarqué que cela allait de mieux en mieux». La rideuse originaire de Muriaux disputera encore le Big Air, samedi à Bad Gastein. «Mais pour le plaisir, sans grandes ambitions.» /mpr

Votre publicité ici avec IMPACT_medias