Didier Cuche s'impose à Kitzbühel

Didier Cuche a réussi un nouveau chef-d'oeuvre à Kitzbühel. Vingt-quatre heures après sa victoire en super-G, le Neuchâtelois a épinglé la descente sur la «Streif», la piste la plus prestigieuse de la Coupe du monde.
23 janv. 2010, 17:30
Ironie du sort, c'est avec exactement le même écart que Cuche a signé le doublé: 28 centièmes d'avance vendredi sur Michael Walchhofer, et encore 28 centièmes samedi sur le surprenant Slovène Andrej Sporn. Ce doublé super-G - descente n'avait jusqu'ici été réalisé que deux fois dans l'histoire de Kitzbühel, en 2001 par Hermann Maier et en 2002 par Stephan Eberharter.

Cuche est aussi devenu le Suisse le plus titré dans la station tyrolienne. Avec quatre victoires sur la «Streif» (descentes 1998, 2008, 2010 et super-G 2010), le skieur du Val-de-Ruz a supplanté dans les livres Pirmin Zurbriggen et Franz Heinzer (3 succès en descente chacun).

«C'est une énorme pression qui s'en va. Après la course, j'ai craqué», a lâché Cuche, en larmes à peine sa descente achevée. «Je crois que c'est le plus beau week-end de ma carrière. C'est incroyable de réaliser le doublé que seuls Eberharter et Maier avaient réussi. C'est aussi assez piquant de s'imposer ici, alors  qu'il doit bien y avoir 30 000 supporters autrichiens qui attendaient une victoire d'un des leurs», a-t-il ajouté après la 13e victoire de sa carrière.

En plus d'avoir renforcé son maillot rouge de leader dans la hiérarchie de la descente, Cuche s'est relancé en deux jours au classement général de la Coupe du monde. Le Neuchâtelois pointe à 69 points de Carlo Janka. Le Grison a pris la 10e place, deux rangs derrière le Valaisan Didier Défago, qui était le tenant du titre. /si