Di Luca soupçonné

02 avr. 2008, 12:00

Le directeur du laboratoire antidopage de Rome a confirmé devant le comité olympique italien (Coni) que les analyses du prélèvement douteux de Danilo Di Luca durant le dernier Giro avaient révélé un résultat anormal. L'Italien est soupçonné d'avoir reçu une perfusion illégale. Les juges ont refusé de se prononcer et demandé une nouvelle expertise.

Cette dernière sera menée par trois médecins qui devront rendre leur rapport d'ici dix jours. Une nouvelle audience se tiendra le 16 avril au Coni. «Cela ne part pas d'un doute, mais d'une accusation précise et concrète. Une transfusion intraveineuse, pas nécessairement destinée à hydrater le corps du cycliste, a été pratiquée entre le premier et le deuxième contrôle qui ont suivi l'étape du Monte Zoncolan», a déclaré le parquet anticopage du Coni, qui avait requis deux ans de suspension à l'encontre de Di Luca en février. / si