Réservé aux abonnés

Et si Wiggins s'offrait la "reine" en guise de cadeau d'adieu?

Le Britannique disputera demain sa dernière course sur route entre Paris et Roubaix.

11 avr. 2015, 00:01
data_art_9018026.jpg

Des cols du Tour de France aux pavés de Paris-Roubaix, Bradley Wiggins a suivi une incroyable trajectoire, à l'image de ce coureur fantasque qui se voulait rebelle avant d'être anobli par la reine d'Angleterre. Le Britannique disputera demain son 8e Paris-Roubaix, épreuve qu'il a choisie pour ses adieux aux grandes courses sur route.

L'homme, dont les rouflaquettes ont laissé place à une barbe rousse et drue, suscite les sentiments les plus opposés. L'admiration, pour se risquer au défi des pavés demain, jour de sa dernière sortie. La déception pour des sorties (Giro 2013, Paris-Nice 2015) déc...