Alexandre Balmer apporte la médaille de bronze à la Suisse aux Mondiaux

Les Mondiaux de VTT ont bien commencé pour Alexandre Balmer ce mercredi. Aligné dans l’équipe de Suisse lors du relais mixte, le jeune Chaux-de-Fonnier a permis à cette formation de terminer troisième et de remporter la médaille de bronze.
07 oct. 2020, 14:02
Alexandre Balmer a de nouveau réalisé une remontée dont il détient le secret.

Alexandre Balmer (20 ans) a réalisé une remontée dont il détient le secret lors de l’épreuve de relais mixte des Mondiaux de VTT. A Leogang, en Autriche, le jeune Chaux-de-Fonnier a permis à la formation helvétique de remporter la médaille de bronze ce mercredi.

Dernier relayeur suisse, sur six coureurs, Alexandre Balmer a effectué le dernier relais en partant en cinquième position au classement. Il a finalement réussi à remonter à la troisième place derrière la France (1re) et l’Italie (2e).

Alexandre Balmer disputait cette course par équipes avec ses coéquipiers Luke Wiedman (junior), Thomas Litscher (élites), Sina Frei (élites), Noëlle Buri (espoirs M23) et Elisa Alvarez (juniore), qui se sont élancés dans cet ordre. Cela n’avait, évidemment, rien à voir avec la «dream team» alignée par la Suisse lors des trois précédents Mondiaux remportés avec Nino Schurter, Jolanda Neff, Filippo Colombo et Sina Frei.

Pour Alexandre Balmer, il s’agit de sa troisième médaille mondiale, après les deux en or conquises en 2018 à Lenzerheide (1er par équipe et 1er en juniors).

«Pas acquis d’avance»

«C’est super de commencer ces championnats du monde avec une médaille», déclare Alexandre Balmer. «Ce n’était surtout pas acquis d’avance face aux autres grandes nations. En plus, nous ne sommes pas très bien partis, puisque nous étions avant-derniers en début de course. Nous avons réussi à grappiller des places petit à petit, mais il était impossible de se battre pour le titre.» La France a terminé première avec 1’35’’ d’avance sur l’Italie et 2’06’’ d’avance sur la Suisse.

Par rapport à la météo pluvieuse et humide et au parcours boueux, Alexandre Balmer se montrait soulagé d’avoir terminé son relais sans tomber:  «C’était une course extrême. Les conditions n’étaient pas évidentes avec la pluie et la boue, nous aurions parfaitement pu ne pas terminer ce relais. Au final, l’important est de ramener une médaille pour la Suisse.» 

Alexandre Balmer peut maintenant se concentrer sur la course des espoirs (M23) qui aura lieu ce vendredi.

 

par Julian Cerviño