Coupables d'avoir sauté du haut de la tour du World Trade Center

Trois hommes ont été reconnus coupables lundi à New York de mise en danger d'autrui, base jumping et mise en danger d'une propriété. Ils avaient sauté en parachute, en pleine nuit, du haut de la nouvelle tour emblématique du World Trade Center.
07 août 2015, 15:33
Coupables d'avoir sauté du haut de la tour du One World Trade Center.

Les trois amateurs de base-jump, ce sport extrême qui consiste à sauter en parachute d'une structure fixe, avaient grimpé en haut de la tour 1 WTC alors en construction le 30 septembre 2013. Après avoir apprécié longuement la vue, ils avaient sauté vers 03h00 du matin.

La sentence de deux de ces base jumpers, James Brady, 33 ans et Andrew Rossig, 34 ans, sera prononcée le 10 août, celle du troisième, Marko Markovich, 28 ans, le 17 août. Ils risquent au maximum un an de prison.

Les trois hommes ont été innocentés de la charge la plus lourde, à savoir cambriolage d'une propriété.

Leur exploit a été filmé avec une mini caméra fixée sur leur casque, pendant qu'un complice faisait le guet. La vidéo diffusée sur YouTube a été regardée plus de 3,5 millions de fois.

Faible surveillance

Ils avaient été arrêtés en mars 2014, après avoir été identifiés, et avaient été laissés en liberté contre une caution de 3500 dollars. James Brady travaillait sur le chantier, ce qui leur avait permis de grimper en haut des 104 étages de la tour sans être inquiétés.

Les trois hommes avaient démenti avoir mis qui que ce soit en danger lors de leur saut, mettant en avant qu'ils étaient très expérimentés. La facilité avec laquelle ils avaient pu entrer sur le chantier avait mis en lumière les faiblesses dans le système de surveillance de la tour du 1WTC.