Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Contrairement aux idées reçues, le minigolf est un sport sérieux

Ceux qui croient que le minigolf n'est qu'un jeu pour dilettantes ont tort! Les 80 participants du tournoi international organisé par le club de Marin-Epagnier l'ont prouvé ce week-end. Dans la bonne humeur, ils ont fait valoir leur science du jeu pour effectuer le parcours en un minimum de coups. «Le minigolf est un sport cérébral exigeant, qui demande une grande concentration et une bonne maîtrise de ses gestes» explique, passionné, Yvon Francaux. Les propos de ce joueur lyonnais feront sourire le profane, pour qui le minigolf n'est qu'une activité récréative qu'on pratique en vacances, après avoir siroté une bière ou dégusté une glace?

18 avr. 2007, 12:00

Le tournoi de ce week-end à Marin-Epagnier remet en cause ces idées reçues. Sur deux jours, des minigolfeurs de tous âges se sont mesurés dans différentes catégories. La majorité d'entre eux vient de Romandie, mais quelques Suisses alémaniques et huit voisins Français étaient aussi de la partie.

Pour accomplir le parcours de 18 pistes en un minimum de coups, les participants ont fait valoir leur technique et leur mental, bien sûr. Mais ils ont aussi veillé à utiliser leur matériel à bon escient. En effet, tout minigolfeur qui se respecte emmène avec soi, en plus de sa canne, une petite mallette qui contient des dizaines de balles colorées. «Avant de jouer, il faut choisir soigneusement la boule qui convient à la piste» explique Stéphane Ziegenhagen, membre du club de Bulle (ligue A). «Sur le marché, il en existe plus de 10 000 sortes, et chacune a ses propres caractéristiques: taille, poids, surface, rebond, dureté varient beaucoup de l'une à l'autre. On les choisit selon la surface de la piste, selon le taux d'humidité, et selon le type d'obstacle qu'on rencontre.» Les plus connues répondent aux doux noms de Bel-ami, MG21, Violaine ou autre Wagner 29.

Jean-Pierre Sorg, président du club local, a su admirablement jongler avec tous ces paramètres, puisqu'il s'est imposé dans le classement toutes catégories confondues en battant le record du tracé. En effet, après avoir effectué le parcours à trois reprises conformément au règlement, il a obtenu 90 points, qui représentent le nombre total de coups joués. S'il se réjouit de sa performance, il est avant tout satisfait du déroulement du tournoi. «Tout a été parfait. Surtout, les nombreux participants ont été fair-play, ce qui n'est pas toujours le cas dans notre sport. Certains s'amusent parfois à déconcentrer leurs adversaires, par exemple en se mettant dans leur champ de vision lorsqu'ils tapent la balle.» Preuve que, comme dans tous les sports, certains sont prêts à tout pour la victoire? / JJO

Votre publicité ici avec IMPACT_medias