Colombier échoue face à plus fort que lui

10 avr. 2008, 12:00

Dans une salle comble et devant un public surchauffé, Colombier n'était plus qu'à une victoire d'une promotion en LNB. Hélas, les Colombins n'ont pas su gérer la pression de leur public. «Lâchez-vous», lançait à propos un supporter dans la salle des Mûriers. A elle seule, la phrase résumait le début de rencontre des Colombins. Crispés par l'enjeu, ils ont raté pratiquement tout ce qu'ils entreprenaient lors des deux premiers sets.

«Je suis vraiment déçu de notre début de partie. Nous n'étions pas du tout libérés et commettions beaucoup trop de fautes», analysait Mark Hübscher, l'un des deux mentors. «Mais, c'est une très bonne expérience pour nos jeunes. Ce n'est que de cette façon que l'on prend de la bouteille», reprenait-il.

Malgré tout, le «coach» de Colombier reconnaissait avec lucidité que la meilleure équipe l'avait emporté. «Münsingen mérite totalement sa promotion. Ses joueurs ont été très forts mentalement et n'ont fait que très peu d'erreurs pendant le match. Perdre de cette façon, en se battant jusqu'au bout contre une équipe de ce calibre ne me pose pas de problème. Nous sortons de cette finale la tête haute.»

Le coach colombin se projette déjà dans l'avenir. Cette finale devrait servir de leçon pour la saison prochaine. «Nous avons vu le chemin qui nous reste à parcourir pour être promus. Notre jeu possède encore trop de lacunes. Cette défaite nous motive encore plus à poursuivre, à aller de l'avant. Si cette année, nous avons péché par manque d'expérience, la saison prochaine sera celle de la maturité», avouait-il.

Malgré la tristesse, les Colombins tiennent à remercier leur merveilleux public, qui a vraiment joué son rôle de septième homme pendant toute la saison. Une ovation a été réservée aux deux équipes pour le jeu présenté hier soir Tout simplement, pour les remercier et pour leur souhaiter un repos mérité.

COLOMBIER ? MÜNSINGEN II 1-3 (20-25 17-25 31-29 20-25) Mûriers: 200 spectateurs. Arbitres: MM. Terziani et Pittet. Colombier: Bordoni, Vacheron, Di Chello, Binetruy, Steck, Gutknecht (libéro), Fuligno, Hittbrunner, Devenoges, Bruschweiler, Hübscher, Wilson. Münsingen II: Abplanalp, Moor, Kissling, Schläppi, Weingart, Stöckli (libéro), Kovatsch. Notes: Durée du match: 100? (22? 24? 31? 23?).