Bilan mitigé et public clairsemé

15 oct. 2010, 04:15

Le prince Edward, troisième et plus jeune fils de la reine d'Angleterre, a clôturé les Jeux du Commonwealth, qui laisseront une impression mitigée, entre les ratés de l'organisation et un public clairsemé. L'édition 2010 s'est achevée par un spectacle de deux heures et demie dans le stade Jawaharlal Nehru, en présence du premier ministre indien Manmohan Sing.

Sur le plan sportif, l'Inde peut se féliciter de sa deuxième place au tableau des médailles avec 101 récompenses, dont 38 en or, derrière l'Australie, 177 dont 74 en or.

Mais ce bon bilan ne saurait masquer les défaillances de l'organisation. L'état du village des athlètes, l'effondrement d'une passerelle et d'un faux-plafond dans un stade avaient suscité l'inquiétude des délégations avant leur arrivée et le forfait de certains sportifs, inquiets également des conditions de sécurité.

Durant la compétition, les ratés se sont aussi accumulés, de la qualité médiocre de l'eau des bassins de natation aux balances défectueuses pour les boxeurs, en passant par une communication défaillante des résultats aux médias. Par ailleurs, la plupart des compétitions se sont déroulées devant un public peu nombreux et trois cas de dopage ont été recensés. /si-afp