Ligue des Champions: le Real qualifié sans sourciller

Les Madrilènes se sont qualifiés pour la finale de la Ligue des Champions.
29 avr. 2014, 22:42
Cristiano Ronaldo, félicité par Xabi Alonso, après avoir marqué le troisième but madrilène de la soirée.

Incroyable! Le Real Madrid a infligé un net revers au Bayern Munich et s'est qualifié pour la finale de la Ligue des champions. Les Madrilènes se sont imposés 4-0 après avoir déjà gagné 1-0 chez eux.

La désillusion est totale pour les Bavarois, qui perdent ainsi leur titre de manière aussi nette qu'étonnante. Le Real a rapidement fait la différence grâce à deux têtes de Sergio Ramos (16e/20e) et un contre fulgurant conclu par Ronaldo (34e). Tout était ainsi déjà dit avant même la mi-temps. Jamais le Bayern n'a donné l'impression d'avoir la capacité de remettre en question la supériorité de son adversaire.

Sergio Ramos a donc pu savourer une douce revanche face au Bayern Munich. Le défenseur espagnol avait raté un tir au but crucial en demi-finale lors de l'édition 2012, précipitant la perte de son équipe. Mardi dans la capitale bavaroise, Ramos s'est mué en bourreau du Bayern. Cette double réussite a bien évidemment porté un coup fatal aux espoirs des Allemands d'atteindre une quatrième finale en cinq ans.

Pour les Madrilènes, cette qualification est la première pour une finale depuis... 2002 et son 9e succès dans la compétition. Lors des trois dernières saisons, le Real, alors dirigé par Jose Mourinho, avait échoué en demi-finale. Ironie de l'histoire, le club merengue pourrait retrouver le Portugais en finale à Lisbonne, son Chelsea ayant un léger avantage après le 0-0 arraché à l'aller à Madrid contre l'Atletico. Et s'il n'y a pas de retrouvailles avec Mourinho, la perspective d'un inédit derby contre les Colchoneros serait tout aussi explosive...

Alors que le Bayern avait bien entamé la partie, mais sans pouvoir se montrer dangereux, à l'instar du match aller, il était trahi par sa défense, fébrile sur les ballons aériens. Un corner de Modric, puis un coup franc de Di Maria, permettait à Sergio Ramos de plonger l'Allianz Arena dans le silence.

La consternation devenait totale après le modèle de contre-attaque qui voyait Ronaldo signer le 0-3 (34e) après une action débutée par Benzema et poursuivie par Bale. Pour Ronaldo, ce but était le 15e de la saison en Ligue des champions, ce qui constitue un nouveau record. L'ancien était conjointement détenu par Lionel Messi (2011-12/Barcelone) et José Altafini (1962-63/AC Milan). L'attaquant portugais trouvait encore la cible sur coup franc à la 90e...

Battu 0-4, le Bayern a ainsi subi la plus lourde défaite de sa prestigieuse histoire européenne. Le coup va sans doute être dur à encaisser pour l'entraîneur Pep Guardiola, déjà assuré de faire moins bien que Jupp Heynckes, qui avait mené le club au triplé l'an passé. Les Bavarois, impressionnants jusqu'au sortir de l'hiver, marquent nettement le pas depuis un mois.