Le chassé-croisé de femmes chinoises sur les murs de Neuchâtel est lancé

Le dialogue entre les femmes chinoises et neuchâteloises sur les murs de bâtisses emblématiques que sont le château de Valangin, la tour de l’OFS et le Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel a débuté.
24 mars 2021, 21:58
/ Màj. le 24 mars 2021 à 21:59
L'art est "sorti des murs" du château de Valangin.

«L’art sort des murs pour s’exposer sur les murs». Directeur de la culture de la Ville de Neuchâtel, Thomas Facchinetti se réjouissait, ce mercredi soir, d’assister au premier événement culturel de la commune fusionnée. Le concept «CHiNEsewomen» a été officiellement lancé devant le château de Valangin en présence d’une trentaine de personnes. Les projections de femmes chinoises mises en situation dans différents contextes ont simultanément illuminé les murs de la tour de l’OFS et du Musée d’art et d’histoire. Un dialogue entre femmes que la photographe neuchâteloise Catherine Gfeller est venue présenter depuis Paris.

Projections à découvrir jusqu’à dimanche soir entre 20h et 23h sur les trois sites. L’artiste sera présente jeudi à l’OFS, vendredi et samedi au MAHN et dimanche au château de Valangin. 

par Florence Veya