16.02.2020, 18:08

La Chaux-de-Fonds: l'exode vénézuélien dans l’objectif de la Nuit de la photo

Premium
chargement
Formé par deux photographes, le collectif BolivArt a immortalisé les Vénézuéliens qui fuient l’économie exsangue de leur pays.

Événement Environ 1400 personnes se sont rendues à la 9e édition du festival chaux-de-fonnier samedi soir, selon les organisateurs. Le public a notamment été conquis par une mise en lumière humaniste de la crise migratoire vénézuélienne.

Des regards inquiets qui se distinguent d’une foule compacte. Un bras qui s’échappe de la masse en brandissant deux pièces d’identité. Voilà quelques bribes de l’exode vénézuélien immortalisé par le collectif BolivArt. Ce dernier est lauréat du prix du public de la 9e Nuit de la photo de La Chaux-de-Fonds.

Samedi soir, les quelque 1400 visiteurs annoncés par les organisateurs ont notamment été séduits par le projet du duo de photographes. Ils ont mis...

À lire aussi...

ClichésLa Chaux-de-Fonds: «Datazone», des clichés de beautés désastreuses à la Nuit de la photoLa Chaux-de-Fonds: «Datazone», des clichés de beautés désastreuses à la Nuit de la photo

FestivalBeau succès pour la 8e Nuit de la photo de La Chaux-de-FondsBeau succès pour la 8e Nuit de la photo de La Chaux-de-Fonds

La Chaux-de-FondsLa 7e Nuit de la photo, avec ses 30 projections, remporte un beau succèsLa 7e Nuit de la photo, avec ses 30 projections, remporte un beau succès

ManifestationReconnaissance internationale pour La Nuit de la photo de La Chaux-de-FondsReconnaissance internationale pour La Nuit de la photo de La Chaux-de-Fonds

LA CHAUX-DE-FONDSSuccès croissant pour la Nuit de la photoSuccès croissant pour la Nuit de la photo

Top