22.10.2019, 18:52

La Chaux-de-Fonds: Fauré mis en valeur par l’ensemble La Croche-Chœur

chargement
Le 80 chanteurs de La Croche-Chœur reviennent au classique.

Chorale «Requiem», «Le cantique de Jean Racine», «La pavane» et «L’élégie»: toutes ces œuvres de Gabriel Fauré figurent à l’affiche des deux prochains concerts que donnera La Croche-Chœur, à La Chaux-de-Fonds d’abord, puis à Saint-Imier.

«Mon Requiem, on dit qu’il n’exprimait pas l’effroi de la mort, quelqu’un l’a baptisé berceuse de la mort. Mais c’est ainsi que je sens la mort: comme une délivrance heureuse, une aspiration au bonheur d’au-delà, plutôt que comme un passage douloureux.»

C’est en ces termes que le compositeur Gabriel Fauré évoquait l’une de ses œuvres majeures, écrite en 1893, qui est aussi l’une des plus interprétées de son répertoire. Preuve en est le choix de La Croche-Chœur. La chorale chaux-de-fonnière l’interprétera lors de ses deux prochains concerts, les 27 octobre et 3 novembre prochains.

«L’an dernier, nous avons opté pour une création», rappelle la directrice du chœur, Nathalie Dubois. «Cette année, j’ai préféré revenir à quelque chose de plus classique.»

Trois autres compositions

«Le cantique de Jean Racine» marquera le début du concert. Il est le fruit d’un concours de la classe de composition de l’école Niedermeyer (une école de musique religieuse basée à Paris mais créée par un Suisse), au sein de laquelle Gabriel Fauré étudia. Ce dernier obtint (en 1865) une mention pour cette composition. Et en 1906, il l’imagine pour harmonium et quintet à cordes. Puis il en fit une version d’envergure pour chœur et orchestre.

La chorale poursuivra avec «La pavane» (1887), Une danse tout droit venue de Padoue en vogue dans les salons. Ecrite pour petit orchestre, cette composition verra s’y ajouter un chœur à la demande d’une comtesse dont Fauré semblait être secrètement amoureux. «C’est un ensemble de pièces très lentes», remarque la directrice de La Croche-Chœur.

S’en suivra «L’élégie» (1885), forme de poème lyrique pour violoncelle et orchestre. «Une œuvre triste et sombre symbolisant la passion et le désespoir.» Le soliste Sébastien Singer, au violoncelle, accompagnera l’orchestre Musique des Lumières. «Le Requiem» clora les concerts.

L’ensemble La Croche-Chœur sera accompagné par deux solistes venus de Fribourg. Soit le baryton René Perler et le soprano Antoine Henry de Diesbach. Un jeune garçon de 11 ans qui n’a pas encore mué, membre du chœur de La Maîtrise.

«Un programme d’une grande douceur et d’une grande profondeur», résume Nathalie Dubois. Laquelle souligne aimer «proposer aux auditeurs de se projeter dans un climat unique». D’où sa volonté de ne faire figurer qu’un seul compositeur au programme de son chœur.

Infos pratiques

Concerts dimanche 27 octobre 2019, à 17h, à la Salle de musique de La Chaux-de-Fonds. Réservations: billet@tpr.ch ou au 032 967 60 50.
Ainsi que dimanche 3 novembre, à 17h, à La Collégiale de Saint-Imier. Billetterie à l’entrée.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top