23.01.2020, 15:27

Critiques, engouement et interrogations sur le phénomène du voyage au MEN

chargement
L'exposition "Le mal du voyage" prendra place dans le bâtiment "Black box" du musée, nouvellement restauré.

Exposition Appétit du monde, réactions autochtones, fascination ou destruction, le Musée d’ethnographie de Neuchâtel (MEN) suscite la réflexion quant à l’attrait et aux conséquences du voyage, de ses origines à nos jours.

Plus d’un milliard de personnes sillonnent régulièrement la planète. Mais d’où vient cet engouement et comment est-il vécu? Telle est la thématique abordée par «Le mal du voyage: pratiques et imaginaires touristiques», la nouvelle exposition temporaire que propose le MEN. Elle sera inaugurée ce samedi 25 janvier et sera à voir jusqu’au 29 novembre 2020. 

Critiques et interrogations. 

Le tourisme a, de tout temps, suscité des critiques. En cause? Ses adeptes parcourent le monde avec pour seul but, leur propre plaisir. Or, ce phénomène crée des mondes factices, aggrave les inégalités sociales et  détruit les ressources naturelles. Au gré d’un parcours de douze salles, il appartient au visiteur de s’interroger quant à ses propres pratiques. 

Infos pratiques

Neuchâtel: MEN, à voir du 26 janvier (inauguration samedi 25 janvier à 18h) au 29 novembre 2020 du mardi au dimanche de 10h à 17h. Infos: www.men.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

DistinctionUn film sur le Musée d’ethnographie de Neuchâtel priméUn film sur le Musée d’ethnographie de Neuchâtel primé

Un duo à la tête du Musée d’ethnographie de NeuchâtelUn duo à la tête du Musée d’ethnographie de Neuchâtel

PatrimoineLe café du Musée d’ethnographie de Neuchâtel désormais inscrit au patrimoine suisseLe café du Musée d’ethnographie de Neuchâtel désormais inscrit au patrimoine suisse

Top