29.10.2020, 16:06

Covid-19: «Sans aide, Neuchâtel deviendra un désert culturel»

Premium
chargement
Pour de nombreuses salles de spectacle, organiser des événements avec une jauge maximum de 50 spectateurs n'est pas viable.

Economie La décision du Conseil fédéral de limiter à 50 spectateurs les manifestations culturelles provoque de vives inquiétudes parmi les professionnels neuchâtelois du secteur.

«C’est une catastrophe, un séisme dont tout le monde ne sortira pas indemne.» Au lendemain de l’annonce par le Conseil fédéral de la limitation des manifestations culturelles à 50 spectateurs, Alexandra Egli, programmatrice de la Société de musique de La Chaux-de-Fonds, ne cache pas son désarroi. Mercredi soir, le premier concert de la saison a encore pu avoir lieu à l’Heure bleue, avec 450 spectateurs. Les concerts des 11 et 25 novembre...

À lire aussi...

PolitiqueIls ne veulent pas d’une culture neuchâteloise «à paillettes»Ils ne veulent pas d’une culture neuchâteloise «à paillettes»

Contre une «culture à paillettes»

Les acteurs culturels neuchâtelois rejettent en bloc un avant-projet de loi du Conseil d’Etat. Ils lancent une...

  03.07.2020 18:12
Premium

CultureCoronavirus: le monde du spectacle neuchâtelois entre tristesse et soulagementCoronavirus: le monde du spectacle neuchâtelois entre tristesse et soulagement

Entre tristesse et soulagement

L’annonce faite, ce mercredi, par le Conseil fédéral de limiter les manifestations culturelles à 50 personnes et de...

  28.10.2020 19:55
Premium

CultureCovid-19: «Les musiciens neuchâtelois sont en train de crever la gueule ouverte»Covid-19: «Les musiciens neuchâtelois sont en train de crever la gueule ouverte»

Top