23.09.2020, 15:45
Lecture: 6min

Comédiens et metteurs en scène: ils sont trois à avoir noué un pacte «Avant la retraite»

Premium
chargement
Camille Mermet (à droite) dans le rôle de la sœur paralysée et antinazie.

Théâtre Une fratrie toxique sur fond de nazisme, telle est la trame de la pièce «Avant la retraite», choisie par l’ABC, qui sera jouée à La Chaux-de-Fonds les 26 et 27 septembre. Sa particularité? Trois metteurs en scène à la fois acteurs. Parmi eux, Camille Mermet. Interview.

Depuis sa création, en 1979, «Avant la retraite», œuvre de l’écrivain autrichien Thomas Bernhard, ne cesse de faire scandale. Il dépeint trois personnages coincés dans leur maison familiale qui attendent que l’heure soit venue… l’heure de la retraite et surtout, l’heure de fêter l’anniversaire d’Himmler, qu’un ancien nazi non repenti vénère. A l’image de l’une de ses sœurs qui est également sa maîtresse. L’autre, par contre, devenue paralysée durant la guerre, est farouchement antinazie. C’est ce dernier personnage qu’interprète Camille Mermet. Rencontre...

À lire aussi...

PerformanceA La Chaux-de-Fonds, la comédienne Camille Mermet réinvente les visites guidéesA La Chaux-de-Fonds, la comédienne Camille Mermet réinvente les visites guidées

Le fiel de Thomas Bernhard

Le jury du prix Grillparzer a oublié de l'accueillir à la cérémonie dont il était pourtant le centre, le président de...

  07.06.2010 07:19

Top