Une pluie de récompenses

09 avr. 2008, 12:00

Le «Washington Post» sort grand gagnant des prix Pulitzer 2008. Le quotidien américain a raflé six des 24 récompenses. Le jury a aussi honoré le romancier Junot Diaz, l'historien Saul Friedländer et le musicien Bob Dylan.

Les lauréats seront fêtés lors d'un gala prévu fin mai à New York. Les prix s'assortissent d'un chèque de 10 000 dollars (10 000 francs).

Siégeant à l'Université Columbia de New York, le jury a attribué lundi sa médaille d'or au journal «Washington Post» pour un reportage dans un hôpital militaire américain de Washington. Le quotidien a obtenu six des quinze prix de la catégorie journalisme.

Le prestigieux prix littéraire Pulitzer salue le talent de l'écrivain américain Junot Diaz pour son premier roman «The Brief Wondrous Life of Oscar Wao». L'historien franco-israélien Saul Friedländer s'est vu lui décerner un prix pour le second tome de son étude «Le troisième Reich et les Juifs».

Icône de la musique folk, Bob Dylan a été honoré d'une mention spéciale du jury pour son impact sur la musique populaire et la culture américaine. Cette distinction n'est pas décernée chaque année. Elle a été donnée précédemment aux jazzmen Thelonious Monk et John Coltrane.

Les prix Pulitzer récompensent depuis 92 ans des travaux journalistiques et littéraires. Des mentions saluent des musiciens depuis quelques années. / ats-dpa