Sous le regard de Bashung

02 août 2015, 18:46

Les 21es Francofolies de Montréal célèbrent la chanson française depuis aujourd'hui. Quelque 180 concerts gratuits et 60 spectacles payants sont prévus jusqu'au 9 août. L'édition est dédiée à Alain Bashung décédé en mars.

Un portrait géant du chanteur trône au milieu du nouveau quartier des spectacles où est installée la dizaine de scènes extérieures. «Pour qu'on soit toujours sous son regard», explique Laurent Saulnier, programmateur du rendez-vous montréalais.

«La deuxième chose», ajoute-t-il, «c'est qu'on a demandé, sans aucune obligation que ce soit, aux artistes présents d'interpréter une chanson de Bashung de leur choix». L'artiste s'était produit la dernière fois à Montréal en 2005.

«On devait le recevoir cette année... C'est parce qu'on espérait vraiment qu'il soit avec nous qu'on voulait lui rendre hommage et aussi parce qu'on a vécu de très bons moments avec lui. Et puis, c'est un grand...», dit Laurent Saulnier.

Par ailleurs, les tubes déjantés de Nino Ferrer résonneront avec un accent québécois lors d'un concert en plein air demain. D'Alexandre Désilets, à Damien Robitaille et Sophie Beaudet, douze jeunes chanteurs canadiens reprendront les compositions de l'artiste franco-italien mort en 1998.

Autre moment fort du Festival, le retour à Montréal pour cinq concerts de Cœur de pirate, alias Béatrice Martin. Encore anonyme l'été dernier, la Québécoise de 20 ans a conquis la Belle Province et la France avec ses chansons candides accompagnées sobrement d'un piano et de quelques instruments.

Dans un autre registre, la rencontre le 6 août de l'Américain Béla Fleck et du Malien Toumani Diabaté devrait ravir les amateurs d'instruments à cordes et les mélomanes en général. L'un, Fleck, est considéré comme le meilleur joueur de banjo du monde. L'autre, Diabaté, comme le maître de la kora, une harpe-luth africaine à 21 cordes.

La France sera représentée par des ambassadeurs de renom: Bernard Lavilliers, Juliette Gréco et Jane Birkin. Les Francofolies de Montréal succèdent chaque année aux Francofolies belges de Spa (17 au 21 juillet) et françaises de La Rochelle (10 au 14 juillet). /ats-afp