Réservé aux abonnés

Se réveiller sous anesthésie générale, un cauchemar bien réel

Ce type d'événement indésirable a lieu dans un cas sur 19 600. Rare, mais traumatisant.

24 sept. 2014, 00:01
data_art_8414915.jpg

Des bruits de pas, du monde, les paroles d'un chirurgien... Sandra vient de se réveiller au beau milieu d'une opération d'orthodontie sous anesthésie générale. Incapable de bouger ou de s'exprimer, elle est terrorisée et croit mourir. Personne ne se rend compte de son état. Personne ne la croira non plus lorsqu'elle racontera cet épisode.

Voilà un récit typique des 300 rapports de réveil conscient sous anesthésie générale collectés par des chercheurs britanniques. Ils viennent de mener la plus vaste enquête jamais réalisée sur ce problème rare, mais traumatisant.

Le projet NAP5 (National Aud...