Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Saut à ski: violente chute de Thomas Morgenstern

Le skieur autrichien a chuté lors d'un entraînement vendredi à Kulm en Autriche.

10 janv. 2014, 17:14
L'Autrichien Thomas Morgenstern a été victime d'une lourde chute vendredi.

Thomas Morgenstern, 2e de la Tournée des Quatre tremplins devant Simon Ammann, a violemment chuté vendredi lors d'un entraînement pour le concours de vol à skis prévu ce week-end à Kulm (Aut). L'Autrichien, déséquilibré lors d'un deuxième saut d'entraînement, a fortement percuté la piste avec le dos et la tête, à une vitesse de quelque 100 km/h.

Morgenstern a brièvement perdu connaissance avant de retrouver ses esprits, et a ensuite été transporté à l'hôpital. Aucune information précise n'a été donnée sur son état de santé.

"Il peut parler et parvient à bouger les bras et les jambes. C'est extrêmement important", a déclaré peu après l'accident le physiothérapeute de l'équipe d'Autriche Herbert Leitner. "Il a demandé à savoir ce qui lui était arrivé."

"Quand un accident survient sur un tremplin de vol à skis, c'est violent", a relevé l'entraîneur en chef de l'équipe d'Autriche Alexander Pointner. "Les skis se sont touchés en l'air et se sont ensuite détachés. Dans ces conditions, l'équilibre ne peut plus être assuré." Il s'agirait plutôt d'une faute technique du sauteur que d'une défectuosité du matériel.

Le 15 décembre, lors du concours de Titisee (All), le champion olympique individuel 2006 et double médaillé d'or olympique par équipes (2006 et 2010) avait déjà connu une grosse frayeur. Après une réception difficile d'un saut, il était tombé, et un de ses skis lui avait écorché le visage. Deux semaines plus tard, il s'était élancé avec un bandage aux doigts lors de la Tournée des Quatre tremplins et avait pris la deuxième place derrière son compatriote Thomas Diethart.

Avec ce retour en grâce, il s'était affirmé comme un prétendant à un titre olympique en individuel à Sotchi (le 9 février sur le tremplin normal, le 15 février sur le grand tremplin) et devait participer à la défense du titre par équipes le 17 février.

En 2003 déjà, à Kuusamo, Morgenstern avait également violemment chuté. Par miracle, il s'en était sorti sans séquelles physiques. "Cette chute trotte toujours dans ma tête", avait-il dit cependant il y a peu de temps.

L'équipe d'Autriche était sous le choc vendredi. "Dieu merci, je n'ai pas vu la chute", a déclaré Gregor Schlierenzauer. "Quand un de tes amis se retrouve au sol inanimé, on ne peut pas être tranquille", a dit Martin Koch.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias