Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Rap aux relents homophobes

05 déc. 2008, 11:02

Alertées par l'organisation suisse des gays Pink Cross, plusieurs grandes chaînes de magasins ne commercialiseront pas le nouvel album du rappeur américain Trick Trick, qui sort ces jours. Dans un titre, ce proche d'Eminem y appelle au meurtre contre les homosexuels.

Le courrier envoyé par Pink Cross aux commerces ne lui a valu que des retours positifs, se félicitait l'organisation hier. Media Markt, la Fnac et City Disc, parmi d'autres, ont fait savoir que l'album «The Villain» n'aurait pas sa place dans leurs bacs. L'importateur officiel pour la Suisse du disque incriminé renonce aussi.

L'album, dans lequel Eminem et Ice Cube font une apparition, contient un titre où Trick Trick affirme que les homosexuels ne méritent pas de vivre et appelle à leur tirer une balle dans la tête. Le rappeur invite aussi à massacrer deux comédiennes américaines qui vivent ouvertement en tant que lesbiennes.

«Il est évident qu'il y a un problème d'homophobie dans les scènes hip hop et reggae», déplorait récemment Moël Volken, secrétaire général de Pink Cross, interrogé par l'ATS. Début novembre, la polémique a refait surface avec le chanteur reggae jamaïcain Capleton, dont le concert a été annulé à Bâle mais pas à Lausanne. /ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias