Le coronavirus MERS a fait un mort dans l'ouest de l'Allemagne

Un Allemand qui avait contracté le coronavirus MERS lors d'un voyage dans la péninsule arabique est décédé il y a 10 jours dans un hôpital de l'ouest du pays.
07 août 2015, 15:31
Avec 19 décès, la Corée du Sud est le pays le plus touché par le coronavirus MERS.

Un Allemand de 65 ans est décédé "des suites" d'une infection par le coronavirus MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient), ont annoncé mardi les autorités sanitaires allemandes. La Corée du Sud a elle annoncé trois nouveaux décès, portant le bilan provisoire de l'épidémie à 19 tués dans ce pays.

L'Allemand est décédé le 6 juin dans un hôpital d'Ostercappeln (ouest), d'une maladie des poumons consécutive à l'infection, a précisé le ministère régional de la Santé de Basse-Saxe, dans un communiqué. Il avait contracté le coronavirus en février lors d'un voyage dans la péninsule arabique.

Avec 154 personnes contaminées, dont 17 déclarées guéries, et 19 tués la Corée du Sud est l'un des pays dans le monde les plus touchés par ce virus, pour lequel il n'existe aucun vaccin, selon l'OMS. En Arabie saoudite, plus de 950 personnes ont été contaminées depuis 2012 et 412 sont décédées.

Sur les 118 patients toujours sous traitement en Corée du Sud, 16 sont dans un état grave. La plupart des personnes décédées connaissaient des problèmes de santé avant l'épidémie, assurent les autorités sanitaires.

Par ailleurs, deux hôpitaux sud-coréens testent un traitement expérimental sur des patients, leur injectant du plasma sanguin prélevé sur des patients guéris, a déclaré mardi le ministère de la Santé.

La plasmathérapie a déjà été testée sur des patients gravement atteints par le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) avec des résultats positifs. Le taux de mortalité a pu être réduit de 23 % dans certains cas, a-t-il également expliqué