Il renonce aux jolies filles

01 mai 2009, 10:24

La majorité des jeunes femmes pressenties comme candidates aux européennes pour le parti du chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi ne figurent finalement pas sur les listes électorales. L'épouse du «Cavaliere» avait critiqué mercredi son mari pour son soutien à ces belles filles.

Les journaux, dont le quotidien de la famille Berlusconi «Il Giornale», ont fait état ces derniers jours d'une petite dizaine de candidates présumées, dont quatre issues du monde du spectacle. Une seule jeune femme venue du show-business est candidate après la clôture des listes mercredi soir.

Il s'agit de Barbara Matera (27 ans), ex-finaliste au concours de Miss Italie et ex-présentatrice de télévision, diplômée en sciences de la formation.

Veronica Lario, la femme de Silvio Berlusconi avait violemment attaqué son mari pour son soutien à ces jeunes et jolies candidates. Elle avait critiqué «l'impudence et le manque de retenue du pouvoir qui porte atteinte à la crédibilité de toutes les femmes».

Le chef du gouvernement avait réagi mercredi en regrettant que son épouse eût cru les journaux. Il avait dénoncé une manœuvre de la presse de gauche. Veronica Lario avait déjà attaqué son mari il y a deux ans pour ses compliments en public à une jolie femme, en adressant une lettre ouverte à la presse. /ats-afp