Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Gary Glitter en prison

Le Britannique Gary Glitter, ex-star du glam rock, a été condamné par un tribunal vietnamien, hier, à trois ans de prison, suivis de déportation du Vietnam, pour attentats à la pudeur sur deux petites filles vietnamiennes.

05 mars 2006, 12:00

«Je suis innocent», s'est exclamé Glitter à l'énoncé du verdict. Glitter, Paul Francis Gadd de son vrai nom, comparaissait depuis jeudi devant un tribunal de la province de Ba Ria-Vung Tau. Le procès a été tenu à huis clos pour protéger l'identité des filles, âgées de 10 et 11 ans, mais a été ouvert au public pour l'énoncé de la sentence. Dans son verdict, la cour a évoqué des témoignages graphiques des deux filles selon lesquelles Glitter les avait embrassées et caressées, et accompagnées, nu, lors de douches dans la villa qu'il avait louée dans la ville portuaire de Vung Tau, à 125 km au sud-est de l'ex-Saïgon. /ap

Votre publicité ici avec IMPACT_medias