De bien beaux chameaux

31 mars 2008, 12:00

Plus de 10 000 chameaux des six monarchies pétrolières du Golfe seront en lice cette semaine pour un concours de beauté dans le désert d'Abou Dhabi. Les prix atteignent un montant total de 35 millions de dirhams (9,5 millions de francs).

Le concours commencera mercredi dans le cadre d'un festival de neuf jours et comportera aussi une exposition d'artisanat et des soirées musicales. La manifestation vise à «préserver l'héritage» de la région, a expliqué hier le chef de la commission préparatoire du festival.

Organisé à Dhafra, dans le désert de l'émirat d'Abou Dhabi, le concours de beauté est supervisé par un jury dont les membres ne seront identifiés qu'à la fin de l'événement. Il a attiré plusieurs propriétaires et éleveurs de chameaux des Emirats arabes unis, d'Arabie saoudite, du Qatar, du Bahreïn, d'Oman et du Koweït.

La manifestation, «Mazayin Dhafra Camel Festival 2008», est placée sous le patronage de cheikh Mohammad Ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier d'Abou Dhabi, l'un des sept membres de la fédération des Emirats.

Les habitants des monarchies du Golfe sont réputés pour leur passion pour l'élevage de chameaux, fidèles aux traditions bédouines de cette région désertique où ce mammifère endurant a été toujours le compagnon de l'homme. / ats-afp