Andrea Schuler s'en va au TAS

Coup de tonnerre: la spécialiste de halfpipe Andrea Schuler, qui n'a pas été retenue pour les Jeux olympiques bien qu'elle ait rempli les critères de sélection, a décidé d'attaquer la décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) à Lausanne. La Bâloise estime que Swiss Olympic a préféré sélectionner quatre autres athlètes qui ont des résultats moyens nettement inférieurs, indique-t-elle via un communiqué de son avocat. «Swiss-Ski et Swiss Olympic ont interprété l'application des critères de sélection de différentes manières selon les athlètes, c'est contre ça que je me défends» écrit Andrea Schuler, qui croit encore en ses chances de participer aux Jeux.

04 févr. 2006, 12:00
Werner Augsburger serein

Le chef de mission de Swiss Olympic, Werner Augsburger, qui fait partie du comité de sélection, reste confiant. «Dans le concept de sélection, il n'est pas tenu compte seulement des résultats mais également de différents critères comme la santé ou le jugement des entraîneurs» a précisé le Valaisan, qui souligne également que toutes les fédérations ont signé le concept de sélection voilà plus d'une année.

Le comité avait, de surcroît, avalisé une proposition de sélection de Swiss-Ski. / si