Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Addiction: il faut agir au plus vite

Contrôle de la consommation ou abstinence? Un choix à définir au cas par cas.

28 mai 2015, 00:01
data_art_9155202.jpg

"La définition de la maladie alcoolique est aussi précise que celle des autres maladies. Il faut rester dans un schéma médical classique" , souligne le Pr Michel Lejoyeux, chef du service psychiatrie et addictologie de l'hôpital Bichat, à Paris. "On voit cependant les patients toujours trop tard car il s'agit d'une addiction socialement encouragée."

Le dépendant à l'alcool raconte en effet une histoire que personne ne veut entendre: un produit que l'on consomme normalement, dont la consommation peut même être un signe de bonne santé, peut poser problème. Il faut intégrer le fait qu'il y a une différence entre l'alcool "correct" et l'alcool "à problème" . "On n'est pas tous un peu alcooliques" , insiste le Pr Lejoyeux. "On ne dirait pas qu'on est tous un peu cancéreux, par exemple."

Des critères précis

Les critères sont précis, chacun peut s'interroger régulièrement, ou avec son médecin traitant, sur sa consommation d'alcool....

Votre publicité ici avec IMPACT_medias