La mémoire à claire-voie de novembre

Le bouquiniste Karim Karkeni se réunit avec quelques personnes pour se remémorer ceux qui ne sont plus là. Un rituel qu’il partage avec nous.

16 nov. 2022, 16:00
Des pierres ont été déposées ou jetées dans le lac, «pour ne pas être des Sisyphes de la tristesse».