Réservé aux abonnés

«Take it easy!»: la chronique de Lea Sprunger

Chaque semaine, un sportif nous livre la vision de son sport et l’analyse de sa semaine. L’athlète vaudoise Lea Sprunger évoque les périodes de repos, tout aussi importantes que les séances d’entraînements intensifs.
01 oct. 2020, 19:00
Lea Sprunger au Stade de la Pontaise, à Lausanne

C’est depuis la belle île de Milos, en Grèce, que je prends le temps d’écrire cette chronique. Je me suis accordé dix jours de repos total en cette année si spéciale. J’en profite pour bien manger, me reposer et faire le plein de soleil avant l’hiver. Je sais que celui-ci a déjà pointé le bout de son nez en Suisse. Mais moi, je repousse notre rencontre le plus tard possible!

Le plein de soleil sera probablement vital pour cette fin d’année car, au vu de la situation actuelle, je ne pense pas q...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois