Valiant a pratiquement maintenu son bénéfice net au 1er semestre

Valiant a réalisé un bénéfice net de 63,2 millions de francs, en repli de 4,2% au regard de la même période de l'an passé.

30 juil. 2012, 10:19
Le groupe bernois de banques régionales Valiant a pratiquement maintenu son bénéfice au premier semestre.

Le groupe bernois de banques régionales Valiant a pratiquement maintenu son bénéfice au premier semestre, malgré un environnement qualifié de "difficile". Il est ressorti à 63,2 millions de francs, en repli de 4,2% au regard de la même période de l'an passé.

Durant la période sous revue, les fonds de la clientèle se sont accrus de 1,6% par rapport à fin décembre dernier à 17,74 milliards de francs, a indiqué lundi le groupe présent dans onze cantons, dont ceux de Berne, Fribourg, Jura, Neuchâtel et Vaud. Le total du bilan a augmenté de 1,2% pour s'inscrire à 25,5 milliards.
 
Prudence volontaire
 
La vente au 1er janvier de la société Revi-Leasing und Finanz, active dans le leasings automobile, a négativement impacté les opérations d'intérêt, dont le produit a décrû de 6,7% à 143,2 millions. Le produit tiré des opérations de négoce et prestations de services a lui baissé de 4,2% à 34,6 millions de francs.
 
Valiant souligne encore sa prudence en termes de croissance des prêts à la clientèle. Dans ce domaine, le groupe affiche une contraction de 0,7% sur six mois à 21,2 milliards de francs, en raison aussi à la cession de Revi-Leasing und Finanz à la firme de prestations financières Aduno, précise le communiqué.
 
Blâme de la FINMA
 
En avril, Valiant a par ailleurs reçu un blâme de l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) pour avoir gravement enfreint les règles de conduite en manipulant le cours de son action pour le garder à un niveau artificiellement élevé. L'établissement bernois avait dans la foulée renoncé à recourir.
 
Valiant emploie près de 1000 personnes et compte plus de 400'000 clients. Le groupe dit encore remplir d'ores et déjà les exigences de Bâle III en matière de fonds propres avec plus de quatre ans d'avance. Il précise que ses chiffres semestriels ne sont pas audités et que le détail en sera présenté le 17 août.