Une vache trop sale aux abattoirs

Deux éleveurs de la région comparaissaient lundi devant le Tribunal de police du Littoral et du Val-de-Travers, à Boudry. Ils contestent une amende pour avoir livré une vache sale aux abattoirs d'Oensingen (SO).
07 août 2015, 13:31
00798369

C'est le Service vétérinaire du canton de Soleure qui a dénoncé les deux associés, car une de leurs vaches présentait d'importantes salissures, sous forme de croûtes, sous le ventre et aux pattes arrière. Par ordonnance pénale, ils ont été condamnés à une amende de 400 francs chacun.

Confronté à des photos de la vache, celui qui achetait à l'époque des bêtes aux prévenus est venu dire qu'il n'avait jamais vu ça dans leur exploitation. En pareil cas, il recommande de nettoyer la bête, mais il n'y a pas de consignes en la matière. La vétérinaire qui se rend régulièrement dans cet élevage en stabulation libre s'est déclarée surprise de voir une vache dans un tel état dans un abattoir.

Les prévenus ont pour leur part expliqué que la vache était "une forte tête", refusant obstinément dans se coucher dans une logette. Ni l'acheteur, ni l'abattoir ne l'ont refusée. Leurs avocates ont demandé l'acquittement.

Le verdict sera rendu jeudi prochain.

Davantage mardi dans "L'Express".