Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Une embarcation, avec 400 migrants à son bord, a été secourue au large de l'Indonésie

Un bateau embarquant quelque 400 migrants en provenance de Birmanie et du Bangladesh a été secouru au large d'Aceh, dans le nord-ouest de l'Indonésie.

11 mai 2015, 07:00
capture_____

Un nouveau bateau transportant 400 migrants venus de Birmanie et du Bangladesh a été secouru par les autorités indonésiennes au large d'Aceh, dans le nord-ouest du pays. La veille, une embarcation avec 600 personnes à bord, avait déjà été interceptée.

D'autres bateaux transportant des migrants pourraient être sur le point de gagner les rives indonésiennes, a indiqué un responsable des secours provinciaux. Les pêcheurs aident les équipes de secours à patrouiller les eaux au large d'Aceh.

Un millier de migrants sont désormais hébergés dans des centres, voire chez l'habitant, à travers la région. Ils reçoivent vivres et soins médicaux, a ajouté le responsable.

Fuir la Birmanie et le Bangladesh

Les autorités ont revu lundi à la hausse le nombre de migrants arrivés dimanche à Aceh, portant le chiffre de 469 à 573.

Chaque année, des dizaines de milliers de candidats à l'exil tentent de fuir la zone frontalière entre la Birmanie et le Bangladesh pour fuir la pauvreté au Bangladesh ou les persécutions dans le cas des Rohingyas de Birmanie. Ils transitent par le sud de la Thaïlande pour se rendre en Malaisie et en Indonésie.

Les Rohingyas de Birmanie sont une minorité musulmane apatride, considérée par l'ONU comme l'une des plus persécutées au monde. Quelque 800'000 Rohingyas vivent confinés dans l'Etat de Rakhine, dont 140'000 dans des camps, dans des conditions misérables. Privés de nationalité, ils sont soumis à des restrictions de voyage, de travail, d'accès à la santé ou encore au mariage.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias