Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Un tour parfait

Les filles d'Université ont bouclé leur premier tour par une victoire face à Elfic FR, alignant leur septième succès. Tout ne fut pourtant pas facile face aux pugnaces Fribourgeoises «Voilà une belle propagande pour le basketball féminin». Thibaut Petit ne se réjouissait pas seulement de la victoire de son équipe face à Elfic FR, mais aussi du spectacle présenté à la Riveraine. Haletant, indécis jusqu'au bout, ce dernier match du premier tour a comblé le public présent. Université, qui a mal commencé et mal fini cette rencontre, a finalement remporté les deux points en jeu. Ainsi, les Neuchâteloises ont bouclé un premier tour parfait: sept matches et sept victoires. De quoi voir l'avenir en rose.

13 nov. 2006, 12:00

Pas forcément tendre avec ses joueuses durant la partie, Thibaut Petit saluait tout de même ce septième succès d'affilée en championnat: «Même si tout ne fut pas parfait, je suis satisfait de la victoire. Nous avons tout de même réalisé une bonne opération au classement. Mon équipe n'est pas parfaitement prête et elle doit encore améliorer son application défensive, mais nous parvenons à gagner à chaque fois. C'est encourageant pour l'avenir.»

L'exemple Turin

Il est certain que la formation universitaire possède un potentiel certain et peut voir loin. Il lui reste à améliorer certains détails. «Nous manquons parfois de concentration en défense, souligne Thibaut Petit. Cela aurait pu nous coûter cher face à Elfic FR. Heureusement, les filles n'ont jamais lâché.» Surtout lorsqu'Elfic FR revint à deux points (72-70) à 1'39'' du terme de la partie. C'est là que l'efficacité et la volonté des Neuchâteloises ont fait la différence.

La combativité de Caroline Turin a eu valeur d'exemple. A 1'36'' (72-70), la No 11 d'Université perdait un ballon qu'on devinait décisif, mais rageusement elle le récupérait et pouvait transmettre à sa coéquipière Joulia Derzemlya. La Russe scorait et remettait son équipe à quatre points. Toute l'illustration de la rage de vaincre d'une formation très solide et solidaire.

Il reste maintenant à poursuivre sur cette voie, mais Université vient de se faire un nom dans le basketball suisse. «Avant, on rigolait quand on venait à Neuchâtel. Maintenant, ça ne risque plus d'être le cas» relevait le président Jean-Philippe Jelmi, tout heureux de voir son équipe conforter sa première place au terme du premier tour. «C'est la meilleure équipe que nous avons affrontée» confirmait Eric Fréchette, le coach québécois d'Elfic FR. Il s'agira toutefois pour les Neuchâteloises de se méfier de l'excès de confiance. Ce travers a failli coûter deux points à Université samedi et aurait mis Thibaut Petit dans un drôle d'état: «Là, je vais tout de même savourer cette victoire et notre premier tour en buvant quelques bières. On fera le debriefing lundi à l'entraînement.» Santé! / JCE

UNIVERSITÉ - ELFIC FRIBOURG 74-72 (24-20 18-15 19-14 13-23) Riveraine: 150 spectateurs. Arbitres: MM. Schaudt et Dürrenberger. Université: Charlier (15), Elliott (9), Obrist (2), Boothe (21), Izquierdo (8); Derizemlya (6), Turin (8), Crelot (5), MwanaNgele. Elfic FR: Vuckovic (6), Cochand (7), Kershaw (16), Harris (20), Soda (19); Gattoni, Diedrich (4). Notes: Université joue sans Gravano (blessée), Elfic FR sans Chenaux (blessée). En chiffres: Université réussit 39 tirs sur 82 (49,3%), dont 25 sur 56 (44,6%) à deux points, 5 sur 12 (41,6%) à trois points et 9 lancers francs sur 11 (81,8%). Elfic FR réussit 40 sur 57 (70,1%), dont 26 sur 31 (83,8%) à deux points, 3 sur 8 (37,5%) à trois points et 11 lancers francs sur 18 (61,1%). Au tableau: 5e: 7-11; 10e: 24-20; 15e: 32-31; 20e: 42-35; 25e: 52-41; 30e: 61-49; 35e: 64-62.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias