Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Un pas de plus dans le feuilleton tétras-sport

Nouvel épisode dans le feuilleton «le grand tétras et la course d'orientation»: le Département de la gestion du territoire a publié hier l'autorisation de mettre sur pied des championnats du monde dans les forêts neuchâteloises. Les organisateurs sont contents, les protecteurs de la nature réservent leur position. Le dossier est chaud depuis plusieurs mois, opposant le sport et la protection du grand tétras. La Gestion du territoire vient d'accorder à l'Association neuchâteloise de course d'orientation (Anco) l'autorisation d'organiser les championnats du monde vétéran en août 2010 ou 2011 dans les Montagnes. Quatre secteurs sont concernés, sur les hauts du Val-de-Travers et de La Brévine (Prévoux-Petit-Calirou, Sagnettes, Cernil) et sur le Communal de La Sagne.

19 avr. 2007, 12:00

Ce feu vert est soumis à plusieurs charges et conditions. Le département de Fernand Cuche estime que toutes les mesures sont ainsi prises pour s'assurer du succès et des retombées positives de cette grande manifestation - plus de 4000 coureurs - «sans pour autant porter atteinte à la faune sauvage».

«Nous sommes contents, même si dans la négociation nous avons dû faire beaucoup de concessions et abandonner la moitié des terrains prévus», réagit Jean-Claude Guyot, président de l'Anco. Celle-ci a officiellement déposé sa candidature à la fédération internationale de course d'orientation, avec le soutien du comité suisse.

Mais la partie n'est pas encore gagnée. Les organisations environnementales relèvent que leurs négociations avec l'Anco n'étaient pas bouclées. «Nous étions prêts à accepter cette organisation, à certaines conditions», relève la vice-présidente du WWF-Neuchâtel Martine Felber. «Apparemment certaines ont été prises en compte, mais pas toutes.» Chargé d'affaires de Pro Natura-Neuchâtel, Philippe Hadorn relève que formellement aucun accord n'a été signé entre les partenaires, même s'ils en étaient «très proches». Les comités de Pro Natura et du WWF décideront avant l'échéance du 18 mai s'ils recourent contre la décision de l'Etat au Tribunal administratif.

Et tant l'Anco que les écologistes estiment qu'au-delà de ces championnats du monde, la cohabitation des sportifs et du grand tétras n'est pas réglée. /AXB

Votre publicité ici avec IMPACT_medias