Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Un crédit pour participer au remodelage de la porte ouest

La commune de Boudry veut mettre sa touche dans la réfection de la route cantonale 5 entre le bas du viaduc et le giratoire de Perreux. Dans ce but, l'exécutif demande un crédit de 290 000 francs. Dès ce printemps, le Service cantonal des ponts et chaussées va remodeler la route cantonale 5 (RC5) à l'ouest du giratoire des Esserts comme il l'a remodelée, l'an dernier, entre Areuse et ce giratoire. Là encore, le Conseil communal de Boudry souhaite intégrer «des aménagements plus conviviaux» à l'«espace routier». Dans ce but, il demande au Conseil général, qui en débattra le 12 mars, un crédit de 290 000 francs. De son côté, le canton paiera 2,3 millions de francs. Les travaux prévus, d'ouest en est:

05 mars 2007, 12:00
Du giratoire de Perreux aux Buchilles

L'Etat divisera la chaussée en deux pistes cyclables et deux voies de roulement. Pour sa part, la commune réalisera les travaux de génie civil nécessaires à l'aménagement de deux arrêts de bus à l'est du giratoire de Perreux. Ils seront équipés et signalés au moment de la mise en place du nouveau réseau de transports publics lié au développement du plateau de Perreux. En outre, des petites zones végétalisées marqueront les entrées et sorties est et ouest du giratoire de Perreux.

Des Buchilles aux Tilles

C'est là que les changements seront les plus spectaculaires. L'Etat construira un premier giratoire au carrefour de la RC5 avec la route des Buchilles, puis un second, plus grand, au carrefour entre la route de Grandson, la RC5 et la route de Boudry (les Tilles). La réalisation de ce second rond-point entraînera la démolition du pont qui enjambe actuellement la RC5 à l'ouest du cimetière de Boudry.

Une fois la desserte par les transports publics réorganisée, les bus passeront par le viaduc de la RC5. Les actuels arrêts cimetière Nord et Sud seront déplacés entre les giratoires des Buchilles et des Tilles. Le projet de la commune prévoit en outre, entre ces giratoires, la création de deux passages de sécurité à travers la RC5. Elle plantera également une haie de séparation au milieu de la route et garnira le centre des giratoires du même genre de végétation. Elle réalisera également l'éclairage public entre les deux giratoires

Des Tilles aux Esserts

L'assainissement par l'Etat du viaduc de la RC5 consistera à le diviser en deux bandes cyclables et deux voies de circulation. L'actuelle berme centrale sera déplacée au milieu de la chaussée.

Parallèlement au bas de ce viaduc, le Conseil communal prévoit de construire, le long de la Tuilière, un trottoir entre le giratoire des Esserts et le passage sous-route conduisant à l'ancien collège des Esserts. Il veut également assainir la zone de stationnement partiellement utilisée aujourd'hui par des poids lourds. Lesquels, une fois ces aménagements réalisés, ne pourront plus se parquer dans ce secteur. L'exécutif veut ainsi offrir aux piétons un cheminement sécurisé entre le Pervou et le passage sous-route.

Le Conseil communal de Boudry se dit convaincu «de la nécessité de ces travaux». En effet, l'opportunité ainsi offerte «de conjuguer des intentions communales avec celles de la Confédération et du canton qui financent la réfection complète de ce tronçon de la route cantonale ne se représentera plus une seconde fois». / JMP

Votre publicité ici avec IMPACT_medias