Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Un bestiaire déchaîné

Hier, près de 5000 spectateurs éperonnés par la bise ont assisté au grand cortège allégorique. Il y avait des poules et des cochons dans tous les coins de rue. Le carnaval a aussi frappé à Bassecourt et Delémont Allumé samedi par le cortège des enfants, qui a rassemblé 250 têtes blondes, le 43e Carimentran des Poilies a vécu hier son grand cortège allégorique, suivi par près de 5000 spectateurs piqués par une méchante bise.

27 févr. 2006, 12:00

Cela n'a pas empêché le déroulement d'un superbe défilé marqué par treize chars, où se bousculaient les poules, les cochons cracheurs de confettis ou encore un renne venu des bords du Doubs. Bref, un véritable bestiaire, le tout emmené par cinq cliques... clinquantes.

La clique locale, les Toétchés, soufflait ses vingt bougies dans un superbe costume de feu... A relever la puissance de la Rebbiboel's de Payerne et les magnifiques costumes (Titi et Gros Minet) de Bienne.

Les trois communes du Clos du Doubs, invitées, n'avaient pas ménagé leurs efforts avec leur horde d'enfants et leur clique maison, qui entouraient une poule géante drapée de blanc...

Pour avoir pris goût à l'événement, les autres communes de la montagne rivalisaient d'imagination. Les Murivalais s'étaient «momifiés» en Egyptiens constructeurs de pyramide, les gens des Breuleux débarquaient en Tyroliens, Les Enfers emprisonnaient à tour de bras tout ce qui dépassait le 0,5... Fous du roi, string parade et Zailes de poulet se sont bousculés dans une belle cacophonie! /MGO

Votre publicité ici avec IMPACT_medias