Réservé aux abonnés

Un amour pour le Vallon à développer

Une étude de la Haute Ecole Arc, présentée hier, met en exergue ce que les habitants apprécient ou pas dans la commune. Ceci afin de mieux promouvoir la vallée.

22 avr. 2015, 00:01
data_art_9050354.jpg

Le Vallonnier préfère le paysage féerique à sa fenêtre que son sombre bordereau d'impôt. S'il ne diffère en rien de ses voisins pour cela, cet individu ressent un sentiment d'attachement à sa terre plus fort qu'ailleurs. C'est l'une des conclusions d'une étude menée, sur mandat communal, par la Haute Ecole de gestion Arc et dont les résultats ont été rendus publics hier matin à Môtiers.

La commune de Val-de-Travers voulait identifier les éléments qui font que l'on se sent bien (ou non) en son sein, afin de viser au plus juste au moment de mettre en action le million de francs dont elle dispose...