Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Télésiège sous bonne garde

12 janv. 2008, 12:00

Une semaine après l'accident mortel de télésiège qui a coûté la vie à un touriste allemand à la Petite Scheidegg, le porte-parole de l'Office fédéral des transports, Gregor Saladin, annonçait qu'il n'était pas exclu que les installations disposant d'un câble à la fois tracteur et porteur doivent prendre des mesures de sécurité.

Pourtant, le responsable technique de La Robella, qui dispose d'un télésiège similaire à celui de la petite Scheidegg, construit d'ailleurs par la même entreprise, Garaventa SA, n'a pas été contacté.

Responsable technique, Gérard Gremion pense que les origines de l'accident sont moins techniques que météorologiques: de fortes rafales de vent soufflaient au moment du drame. «Nous disposons d'anémomètres en haut de l'installation et en cas de forts vents, je n'hésite pas à diminuer la vitesse du téléski, voir à l'arrêter complètement». Les clients ne comprennent pas toujours le sens de ces mesures: «L'autre jour, une femme a mis une heure et quart pour redescendre, elle était frigorifiée! Pourtant, je l'avais prévenue qu'il y avait du vent», précise-t-il. / cka

Votre publicité ici avec IMPACT_medias