«Sukkwan Island»

30 janv. 2010, 13:40

David Vann est né en 1966 en Alaska. Fortement marqués par le rapport de l'homme à la nature, mais aussi par le suicide de son père, ses textes sont dotés d'une force rare. Les critiques sont également intrigués par son rapport à la masculinité moderne, par ses héros à la fois forts et imperturbables, et pourtant si fragiles et vulnérables.

Les éditions Gallmeister nous invitent à découvrir ce jeune auteur à travers «Sukkwan Island». Jim, père de famille divorcé pour cause d'adultères nombreux, décide de quitter son cabinet de dentiste et de prendre le large pendant une année. Il demande à son fils Roy, 13 ans, de l'accompagner. Tous deux vont partir pour Sukkwan Island, en Alaska, et vivre en autarcie (ou presque). Tout aurait pu se dérouler à la perfection, mais malheureusement pour lui Roy, la nuit, entend son père pleurer et se repentir de ses actes. Petit à petit s'installe un malaise grandissant, jusqu'à ce que l'inévitable se produise… Avec cet étrange croisement entre l'expérience de «Into the Wild» et une fiction de Cormac McCarthy, David Vann signe un premier roman «coup de poing».

«Sukkwan Island»
David Vann
Ed. Gallmeister
191 pages