Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Sexe, mensonges et clips musicaux

Cinéaste d'origine neuchâteloise établie à Bruxelles, Delphine Lehericey réalise un film au féminin sur l'adolescence, avec la talentueuse Solène Rigot dans le rôle principal. Rencontre.

02 avr. 2014, 00:01
data_art_7934744.jpg

de Delphine Lehericey, avec Solène Rigot, Audrey Bastien, Vincent Perez... Durée: 1 h 25. Age légal/conseillé: 16/16

Forte de son succès dans les festivals avec ses courts métrages et ses documentaires, dont "Les arbitres" en 2009, Delphine Lehericey a tourné "Puppylove", son premier long métrage de fiction, avec Solène Rigot, une jeune comédienne française qui monte et qui joue de l'accordéon (et du synthé). Entretien avec l'actrice et la réalisatrice.

Delphine Lehericey, qu'est-ce qui vous a poussée à aborder l'adolescence?

J'ai fait du documentaire et notamment un moyen métrage à l'arrache, sans argent et basé sur l'improvisation. J'aime travailler vite sur des sujets vivants. Lorsque mes producteurs m'ont demandé d'écrire un scénario pour faire un premier long métrage, je me suis rendu compte qu'il fallait que je reste dans le désir du film jusqu'à sa sortie. Je me suis demandé ce que je voulais raconter et j'ai choisi un sujet...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias