Santé: seule une personne sur vingt dans le monde est en bonne santé

La population mondiale est malade: 95% des habitants de la planète souffrent d'au moins une affection. Une personne sur trois se plaint même de plus de cinq maux. En Suisse, les douleurs au dos et les conséquences de chutes sont les troubles les plus fréquents.
07 août 2015, 15:30
Sur un total de 266 cas durant la période considérée, les proches ont donné leur accord 137 fois et refusé le don d'organe 129 fois.

95% des habitants de la planète souffrent d'au moins une affection.Telles sont les conclusions d'une analyse d'envergure sur les affections mondiales (Global Burden of Disease Study, GBD) présentée lundi dans la revue médicale "Lancet". Il s'agit de l'étude la plus importante et la plus détaillée réalisée entre 1990 et 2013 à travers la planète, précise le communiqué accompagnant la parution.

En 23 ans, les maux n'ont guère changé: mal de dos, dépressions, anémie due au manque de fer, mal à la nuque et perte auditive liée à l'âge sont globalement les plus grandes affections de la santé.

Suisse: mal de dos et chutes

En Suisse, comme dans la plupart des pays industrialisés, les gens souffrent le plus souvent du mal de dos, de séquelles de chutes, de maux à la nuque, de bronchite chronique et de dépressions. Suivent l'affaiblissement de l'ouïe, les migraines, les états d'angoisse, le diabète et alzheimer.

Les scientifiques soulignent qu'en Europe, les chutes constituent une part supérieure à la moyenne des affections: dans onze pays sur treize, elles sont la deuxième raison d'incapacité.

Dans le monde, les affections les plus fréquentes en 2013 ont été celles touchant l'appareil moteur, comme les maux de dos, de la nuque, l'arthrite: elles sont responsables de la moitié des incapacités. En raison de la croissance et du vieillissement démographique, le nombre d'années vécues avec une incapacité a passé de 530 à 760 millions.

Le pourcentage de la population mondiale souffrant d'un mal a passé d'un cinquième en 1990 à un tiers en 2013.