Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Sa quête? Ses propres limites...

Convaincante au premier tour de Roland-Garros, Timea Bacsinszky s'est livrée.

27 mai 2015, 00:01
data_art_9153276.jpg

Timea Bacsinszky a changé. C'est un fait qu'elle ne conteste pas. Qu'elle revendique, même. Sur le court, bien sûr. Là où elle empile les succès de référence - Kvitova, Jankovic, Errani, Makarova, Radwanska - depuis le début de l'année. Et dans la vie. "Je suis plus relâchée, sur le court et en dehors" , confie-t-elle au terme d'un bon match de rentrée face à Lara Arruabarrena (WTA 79, 6-3 6-4). "J'ai évolué ces deux dernières années. Déjà, je suis plus agréable avec les gens. Je suis moins sur la défensive. Je m'exprime mieux, plus calmement. Je suis moins dans le conflit même si je ne l'étais pas souvent non plus."

Bref, Timea Bacsinszky est une jeune femme épanouie. Une joueuse désormais accomplie, aussi. D'ailleurs, l'une et l'autre ne font plus qu'un. Elle a chassé ses doutes qui, au quotidien, ont pu ruiner ses ambitions. Au point que sa sérénité apparaît,...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias