Programmation de la documentation

Les exigences de l?audimat sont telles que TSR1 se doit d?atteindre le plus souvent possible des parts de marché proches de 30%. Un goût personnel pour la fiction pousse à attirer l?attention sur un certain nombre d?émissions qui (me) séduisent. Il en va ainsi de ces séries américaines «pointues». Sur TSR2, les cibles en part de marché sont plus modestes. C?est ainsi que la documentation peut y prendre assez facilement place.

12 avr. 2008, 12:00

Justement, cette programmation? Il est une règle suivie le plus souvent possible par la TSR: lancer la diffusion du document avant les chaînes généralistes françaises, qui disposent des mêmes droits et qui ont souvent pris en charge les frais élevés de l?adaptation en langue française. Mais cette volonté déborde aussi sur des documents de création d?origine française.

C?est ainsi que l?on vit sur TSR2 «68» de Patrick Rotman au soir du dimanche 30 mars 2008, soit une dizaine de jours avant son passage sur France 2 (mardi 8 avril). On comprend pourquoi: la meilleure part de marché contribue à maintenir la moyenne annuelle la plus haute possible. Dans «68», l?auteur a bien traduit sa volonté d?insérer les événements de France dans une vision globale, dominée dans plusieurs pays par des priorités politiques (la lutte contre la guerre du Vietnam aux Etats-Unis et ailleurs, la fin du Printemps de Prague, etc).

A cette volonté de priorité de la TSR sur ses concurrentes, il y a au moins une exception. Nos programmateurs ignorent-ils volontairement ce qui se passe sur Arte? «Ré-généris», une série canadienne de grande valeur à travers ses préoccupations écologiques, vue sur Arte, n?a sauf erreur pas été présentée sur TSR2. Il semble bien qu?Arte a su prendre de vitesse tous ses rivaux francophones, avec la diffusion de la magistrale série «The War». Arte n?est donc pas considérée à Genève comme un concurrent? A quand «The War» sur la TSR, où la documentation de haut niveau est pourtant bien accueillie?

Pour en savoir davantage: http://blog.lexpress.ch/retines